Marchés

L'homme, avenir de la lingerie ?

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Si la lingerie reste encore surtout une histoire de femmes, les hommes manifestent un intérêt croissant pour le sujet. « Ce secteur prend une part de plus en plus importante dans l'habillement hommes tant en valeur (14% en 2012, contre 13% en 2011) qu'en volume (53%, contre 50%) », souligne une étude Kantar Worldpanel dévoilée à l'occasion de la présentation du Salon de la lingerie, qui s'est tenu du 19 au 21 janvier, à Paris. Dans un contexte difficile, la lingerie masculine se valorise, à 724,2 M € en 2012, contre 678,7 M € en 2011, « grâce à de meilleurs mix produits, mix circuits, mix marques et mix packs ». Le panier moyen s'établit ainsi à 17,30 €, porté notamment par le boum des lots (76% des achats). De fait, le budget annuel moyen s'affiche à 33,60 €, soit deux fois moins encore que celui des femmes, ce qui témoigne du potentiel, mais aussi de la frilosité des hommes dans ce domaine. De fait, dans 41% des cas, ce sont les femmes qui achètent les sous-vêtements de leur conjoint (ou fils) ! Et seuls 53% le font eux-mêmes.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA