L'horlogerie voit le bout du tunnel

|

Selon le directeur du numéro un mondial de l'horlogerie, la situation dans le secteur horloger, frappé par la crise financière, s'est améliorée au mois de mars grâce à une reprise des commandes. Le mois de mars "nous a confirmé que la situation s'est améliorée" et que "les détaillants ont recommencé à commander correctement", a précisé le Nick Hayek. "On ne parle plus d'annulation de commandes de l'ordre de 50% à 60%", a-t-il souligné en marge de Baselworld, plus grand salon mondial de l'horlogerie et de la bijouterie, qui se tient jusqu'à mercredi à Bâle (Suisse). "Certains détaillants achètent plus, pareil ou de 15% à 20% de moins" que l'année précédente, ce qui en soi confirmerait "une reprise" - même s'il faut attendre le milieu de l'année pour confirmer cette tendance.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations