L’huile de palme de Malaisie fait campagne pour redorer son blason

|

Le Conseil Malaisien de l’Huile de Palme lance une marque de provenance et une campagne d’information pour une huile de palme plus responsable.

Une campagne de valorisation de l'huile de palme de Malaisie signée Havas Paris (photo d'illustration).
Une campagne de valorisation de l'huile de palme de Malaisie signée Havas Paris (photo d'illustration).© sinseeho - Fotolia.com

Le Conseil Malaisien de l’Huile de Palme (MPCO) lance aujourd’hui, en France et en Belgique, une campagne d’information sur l’huile de palme de Malaisie signée par Havas Paris. L’interprofession qui regroupe les acteurs de la filière de l’huile de palme de Malaisie souhaite combattre les idées reçues et invite tout un chacun à se faire sa propre opinion. A cette occasion, MPOC lance une nouvelle appellation « Huile de Palme de Malaisie » et rappelle ses engagements pour une production plus responsable. L’huile de palme est aujourd’hui la plus consommée au monde. Indispensable pour répondre aux besoins de l’industrie agroalimentaire mondiale, elle représente 35% du marché mondial des huiles. Pourtant beaucoup de contrevérités circulent sur l’huile de palme. On dit souvent tout et son contraire, parfois tout et n’importe quoi : nutrition, santé, environnement, développement économique et durable en Asie, en Afrique. L’huile de palme est accusée de tous les maux et sa teneur en idées reçues est particulièrement élevée dans l’opinion.

Une campagne presse affichage et digitale

Lancée officiellement le 7 septembre, la campagne d’information de l’huile de palme "On dit tout et n’importe quoi sur l’huile de palme de Malaisie",  est une invitation faite à chacun de se faire sa propre opinion sur l’huile de palme de Malaisie. Elle compte sur la curiosité et l’exigence du citoyen-consommateur invité à consulter les contenus originaux et éducatifs proposés par le site huiledepalmedemalaisie.info. Le dispositif de communication intégré comprend plusieurs volets : une campagne presse, affichage et digitale en France et en Belgique. Ludique et colorée, la série de 5 illustrations joue avec quelques mythes populaires pour mieux interpeller. Un site internet pédagogique (huiledepalmedemalaisie.info) propose des contenus informatifs ainsi qu’un quizz pour gagner un voyage d’étude en Malaisie… Un mini web-doc (6 séquences thématiques de 2 minutes environ : production, animaux, alimentation, foret, santé, social) signé Havas Productions et logé sur le site dédié, suit le périples de trois étudiants et jeunes professionnels, Angélique, Marianne et Simon à la rencontre des acteurs locaux. Sans oublier la création et l’animation de réseaux sociaux dédiés pour partager des contenus et interagir avec le public.

117 000 emplois en Europe

"300 000 petits agriculteurs indépendants dépendent de l’huile de palme pour leur survie en Malaisie, a souligné Tan Sri Datuk Dr Yusof Basiron, président du conseil malaisien de l’huile de palme. Elle est aussi à l’origine de 4600 emplois en France et 117000 emplois en Europe. Ce n’est pas juste une question économique mais aussi un problème d’image de marque. Nous voulons faire la lumière sur ce produit qui a été diabolisé pour dissiper les préjugés, permettre aux consommateurs de prendre des décisions en toute connaissance de cause et promouvoir les engagements pris par les producteurs en Malaisie pour une huile de palme durable, responsable, certifiée et aujourd’hui traçable."

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message