L’huile de palme revient aux oreilles de Nicole Bricq

|

L’image de palme en France, portée par les distributeurs, industriels et politiques, est désastreuse. Son premier impact est de réduire les revenus des agriculteurs qui la cultivent, comme c’est le cas en Malaisie. Lors d’une visite à Kuala Lumpur, la ministre du commerce extérieur Nicole Bricq a été interpellée par L'association des petits producteurs d'huile de palme de Malaisie (NASH) afin de prendre leur défense.

Palmier huile de palme
Palmier huile de palme© Marco Schmidt // Creative Commons Attribution-Share Alike 2.5 Generic

Les campagnes anti-huile de palme sont nombreuses. D’abord attaquée pour des questions de santé, puis environnementale, elle est au centre de campagnes publicitaires notamment portées par les distributeurs et industriels français, mais aussi au centre d'un débat qui aurait pu déboucher sur une taxe. Le manque à gagner pour les agriculteurs malais est réel et ils en appellent donc à la ministre pour intervenir directement auprès de leurs anciens clients: "Nous vous demandons de vous associer à notre appel demandant aux grands groupes français (Casino, Système U, Findus, Lesieur et Jacquet) d'arrêter de mettre en cause l'huile de palme."

Chantage économique

Dans le jeu très tenu des échanges commerciaux, la NASH n’hésite pas à rappeler que la Malaisie a commandé "un grand nombre d'Airbus, ce qui est de nature à soutenir l'emploi et l'investissement en France". Avec 19.000.000 de tonnes produites en 2012, la Malaisie est le deuxième pays producteur au monde après l'Indonésie (28.500.000 millions de tonnes).

1 commentaire

Rag'

06/06/2013 19h58 - Rag'

Amusant de voir que les tous les producteurs d'huile de palme disent la même chose : la France fait du dénigrement autour de l'huile de palme.
C'est le cas en Malaisie, c'est le cas en Afrique : http://www.rue89.com/2013/05/31/lhuile-palme-clouee-pilori-242860

On notera aussi que des distributeurs ont déjà été condamnés il y a quelques mois pour les mêmes raisons : http://www.lsa-conso.fr/le-tribunal-de-commerce-de-paris-interdit-a-systeme-u-de-communiquer-sur-l-huile-de-palme,136160

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter