L’hygiène-beauté persiste dans la pub

|

Le secteur de l’hygiène-beauté augmente encore et toujours son budget plurimédia avec 6,8% d’investissements supplémentaires. La télévision reste le grand préféré à 63,6% de parts de marché.

L’agence d’analyse des médias Kantar Media révèle dans une étude l’évolution des budgets publicitaires des industriels à fin septembre 2011. Sur un marché plurimédia total en hausse de +5%, l’hygiène-beauté progresse de 6,8% avec 90 millions d’euros supplémentaires investis en communication. Si le budget total moyen est stable à 2 millions d’euros (+0,7%), le surplus budgétaire s’explique par l’entrée de nouveaux intervenants sur les canaux.

La télévision reste le support privilégié en progrès de 2,4% à 63,6% de parts de marché. En tête des progressions, les chaînes de la TNT en hausse de 38,8%. Les radios sont également en net augmentation à + 29,5%.

En haut du podium des annonceurs, l’Oréal, avec Lascad et l’Oréal-Paris qui mettent une lourde main au portefeuille en sortant des budgets en hausse respectives de 23,2% et 16,9%.

A l’inverse, Procter&Gamble réduit nettement son budget publicitaire de 15,6% et recule de trois places. Gilette est la marque du groupe la plus impactée avec un arrêt des communications sur son rasoir Fusion Power et sur son déodorant thermo-réactif.

Côté produits, la beauté se démarque de l’hygiène. Si 23% des investissements concernent toujours la toilette, ce segment n’augmente que faiblement cette année à +1,7%. En revanche, les produits de soins et les parfums progressent fortement respectivement de 12,3% et 8,8%. Cette tendance révèle l’état du marché puisque les soins sont en recul (-0,7% valeur à fin juin 2011) alors que l’hygiène reste dans le vert à +2,7% valeur. Les produits de toilettes sont donc une moindre priorité que ceux pour la beauté.

Cependant, ces chiffres sont des données brutes et ne sont qu’un indicateur de la visibilité des annonceurs. Les coûts réels de communication restent confidentiels et dépendants des termes des négociations ainsi que des coûts de production des publicités.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message