L'HYGIÈNE FÉMININE RESTE SOUS-PROMOTIONNÉE

L'avis de lsa Sur le marché de l'hygiène féminine, le poids des ventes sous promotion progresse : elles représentent désormais 8,8 % des ventes, contre 7,1 % un an plus tôt. Toutefois, ce marché à fort pouvoir d'attraction - 71,8 % des foyers suivis par Marketing Scan achètent des serviettes, tampons ou protège-slips en GMS - est « sous-promotionné », la moyenne des achats sous promotion s'élevant à 12,8% pour les 17 catégories de produits de grande consommation étudiés par le panéliste. Sans surprise, les populations les plus sensibles aux promos sont les foyers avec enfants (10,5 % pour ceux de les 3 enfants et +) et les familles ayant des revenus faibles (10,2 % pour la tranche 990-1 295 E).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1927

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous