L'Ilec dénonce une forte dérive des marges arrière

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

BRÈVESLe niveau des marges arrière aurait atteint le record de 37 % en 2006, selon des chiffres communiqués par l'organisme représentant les grands industriels.

Desforges-Olivier

Lors d'une conférence de presse tenue ce matin à Paris, le président de l'Ilec, Olivier Desforges (photo), a présenté l'évolution des marges arrière de 1998 à 2006. Celles-ci ont connu une forte dérive, atteignant « 37 % de prix net facturé, soit une croissance de l'ordre de 15 % par an en huit ans».

Selon sa démonstration, le prix de cession (triple net) des industriels a baissé de 78 % à 63 %, tandis que la marge des distributeurs s'élève de 29 % à 39 % pendant cette période. « Le partage de la valeur ajoutée évolue défavorablement pour les industriels, a dénoncé Olivier Desforges. En euros courants, le prix de cession n'a augmenté que de 5,1 % en huit ans et diminué de 8,9 % en euros courants ».

Le président de l'Ilec considère qu'aujourd'hui, les grandes marques nationales sont devenues « parmi les moins chères d'Europe », derrière la Grande-Bretagne et l'Allemagne.

Il s'inquiète par ailleurs du formalisme juridique de la loi Dutreil, difficile à appliquer, et appelle les distributeurs à présenter un front uni devant les politiques et les parlementaires, après les présidentielles, afin de poursuivre la réforme du Code de commerce en vue d'une simplification. Dans son esprit, la primauté des conditions générales de vente serait préservée, ainsi qu'un seuil de revente à perte calculé au niveau du triple net.
Sylvain Aubril

En huit ans, les marges arrière ont progressé de 15 % par an en moyenne
Marges arrières
Evolution du taux de marge arrière entre 1998 et 2006 en France. Source: Ilec

Ce sujet est développé dans l'édition magazine de LSA du 15 février 2007.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA