L'impédancemétrie, une promesse de poids

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

ÉTUDE Les impédancemètres analysent la composition corporelle là où les pèse-personnes ne parlent que du poids. Ce marché, qui tire parti de la tendance forme et maîtrise du poids, se développe.

Dans les émissions qui fleurissent sur l'amélioration de la silhouette, il n'est plus question de poids, mais d'indice de masse corporelle (IMC). Plus subtil, il permet d'analyser sa composition corporelle, d'identifier la part des muscles et celle de la graisse. La tendance se confirme sur le marché du pesage.

Presque « has been », les pèse-personnes sont en passe d'être détrônés par les impédancemètres. Les premiers ne suscitent d'intérêt que lorsqu'ils sont vraiment peu chers, ou design... En France, les impédancemètres représentent déjà un quart du marché du pesage en valeur, et 17 % en volume... Outre-Rhin, leur poids atteint 50 %. Ces produits sont dans l'air du temps. « Les femmes, très sensibilisées à leur santé, s'intéressent à autre chose que la minceur pure », affirme Muriel Charbonnel, chef de produits Tefal pesage. Tout en sachant que le côté technologique des impédancemètres séduit aussi les hommes.

Risque de dévalorisation

 

Comme beaucoup de nouveaux segments en plein essor, celui des impédancemètres attire les convoitises - et des fabricants parfois peu scrupuleux. Du coup, la concurrence se renforce et les prix baissent. « Depuis un an, on voit arriver des modèles d'impédancemè-tres à 15 ou 20 E, un prix plutôt surprenant pour des produits théori- quement très évolués », regrette Muriel Charbonnel. Les no-names et MDD s'attribuent 14 % du marché. « Ces catégories nous inquiètent, car plus de la moitié relève carrément de la publicité mensongère », avance Baudry de La Malène, responsable grands comptes marché domestique de Tanita France. Ce fabricant et Tefal ont d'ailleurs poussé à l'adoption d'une norme NF sur les impédancemètres.

Cette chute des prix et de la qualité est d'autant plus étonnante que les produits des principales marques se sophistiquent. En dehors du calcul de la masse graisseuse, ils sont de plus en plus nombreux à informer sur la masse hydrique, osseuse... Autant d'informations qui pourraient séduire de nouvel-les cibles, comme les personnes âgées. Premier fabricant mondial d'impédancemètres, Tanita s'appuie sur son expertise pour réaliser des produits très précis adaptés à chaque cas : masse abdomi- nale, diagnostic enfant, sportif... À l'inverse, avec son modèle Body Signal, Tefal joue la simplification : des lumières rouge, orange ou verte jugent l'évolution par rapport au dernier pesage. Autre acteur, Terraillon mise sur le marketing. La marque renouvelle son opération « My fitness coach », un package contenant un impédancemètre, un po- domètre et une gourde. « C'est un kit de remise en forme pour les beaux jours », explique Hélène Demange, responsable du marketing de Terraillon. Une façon de communiquer sans tomber dans le discours prix.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1954

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA