L'Inde impose à Ikea des restrictions de vente

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le géant suédois de l'ameublement a annoncé vendredi que l'Inde lui imposait de larges restrictions à la vente dans les magasins qu'il compte ouvrir prochainement, ce qui, selon la presse, priverait les consommateurs de jouets, de livres et de facilités de paiement.  

IKEA Logo

Le comité indien de l'investissement étranger a rejeté 15 des 30 catégories de produits d'Ikea, selon une information de presse publiée vendredi, pour non conformité avec la réglementation existante. Cette décision illustre les obstacles érigés par la réglementation indienne, qui complique l'activité des enseignes étrangères dans le pays.

"Nous passons en revue les détails en interne" de la décision du comité d'investissement, aurait déclaré  une porte-parole d'Ikea, sans confirmer nommément les produits cités par le quotidien The Economic Times.

Parmi les produits non admis à la vente par l'Inde, figurent notamment les jouets, les biens électroniques, les livres et l'alimentaire, dont les fameuses boulettes de viande suédoises, selon le journal. Le groupe est toutefois été autorisé à vendre l'ameublement sans restrictions.

Mais le comité d'investissement a estimé qu'Ikea ne pourrait ouvrir de cafés ou de petite restauration rapide en raison des règles en vigueur en matière de politique alimentaire. Il lui demande aussi de ne pas offrir au consommateur des facilités de paiement, pour ne pas violer la réglementation bancaire indienne.

En juin, l'Inde avait annoncé qu'Ikea allait investir 1,5 milliard d'euros pour ouvrir des enseignes. Le gouvernement avait précisé qu'un investissement initial de 600 millions d'euros serait suivi d'une injection supplémentaire de 900 millions d'euros, sans toutefois fournir de dates.

Ikea, qui n'a pas encore de boutiques en Inde, compte profiter du récent feu vert du gouvernement à la libéralisation du commerce de détail à enseigne unique qui permet aux sociétés étrangères de posséder 100% des commerces, contre 51% précédemment. Le groupe espère ouvrir 25 enseignes du sous-continent.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA