L'industrie agroalimentaire s'interroge sur son avenir au Medef

|

L'Association des industries agroalimentaires (Ania) va examiner, lors de son prochain conseil d'administration, prévu le 17 décembre 2009, la poursuite de sa participation ou non au Medef. « Dans un contexte de crise, les budgets de cotisations doivent être retravaillés en fonction de ce qui est prioritaire », précise la porte-parole de l’Ania, dont le montant de la cotisation au Medef représente un peu plus de 623000 euros, soit 16% de son budget.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message