Marchés

L’industrie alimentaire s’inquiète pour son avenir

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le chiffre d'affaires des industriels est en légère hausse mais la pression sur les marges s'accentuerait, selon Jean-René Buisson, président de l'Ania

 
« L’industrie alimentaire est dans la situation très compliquée du sandwich entre les agriculteurs qui sont cocoonés par le pouvoir politique, qui font l’objet de toutes les attentions et de toutes es aides et des distributeurs très concentrés qui sont acteurs du pouvoir d’achat et à ce titre très écoutés aussi par les politiques. Nous, au milieu, tout le monde s’en fout ! » Jean-René Buisson, qui présentait l’activité 2010 des industries alimentaires, n’est pas content, ni du président de la République qui n’a pas répondu à sa lettre d’il y a un mois et demi, ni de Bruno Le Maire qui consacre 99,9% de son temps à l’agriculture et le reste seulement à l’alimentaire, ni des négociations avec les distributeurs, qui ont fait supporter « 60 % de la hausse des matières premières agricoles aux fournisseurs ». Il estime que 20 % des PME, soit 400 entreprises, sont en difficulté et que 3000 à 5000 emplois vont être supprimés. Certes, après le brutal recul de 2009, les industries de l’alimentation vont un peu mieux. Leur chiffre d’affaires a progressé de 3 % à 143,6 milliards d’euros, mais c'est grâce au rebond des exportations des  vins et spiritueux et des produits laitiers. Le secteur a d'ailleurs connu 392 faillites, un chiffre en léger recul de 2 %. En France, la consommation s’est relativement bien tenue, mais les marges commencent à fondre en raison de la rudesse des négociations avec les distributeurs et du niveau de prix des matières premières, et la situation devrait perdurer pendant deux ans. Jean-René Buisson estime que la LME qui n’a « pas favorisé la concurrence entre enseignes comme le montre les chiffres ». Il souhaite que la loi soit maintenant amendée pour que sa lecture par les juges soit facilitée. Et regrette qu’aucun jugement concernant les distributeurs n’ait pour l’instant été mené à son terme.   
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA