L'industrie laitière veut éviter une hausse du prix du lait

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L'industrie laitière veut éviter de nouvelles hausses du prix du lait, alors que des tensions commencent à se profiler sur le marché mondial, consacrant les prémisses d'une sortie de crise. Pour les transformateurs laitiers français cependant,  "le bilan de l’année 2009 sera catastrophique car les positions concurrentielles se sont lourdement dégradées, conséquence d’un écart de prix du lait trop important avec les concurrents européens", indique un communiqué de la Fédération nationale des industries laitières (FNIL). Sur l’ensemble de l’année 2009, le prix du lait en France aura été supérieur d’environ 20% en moyenne annuelle par rapport à ses concurrents, les exportations ont reculé de 16% en valeur et les importations de lait, d’emmental et de crème se sont envolées, ajoute la fédération. L’amélioration actuelle des prix du beurre et de la poudre sur les marchés internationaux doit en premier lieu permettre de restaurer la compétitivité perdue en 2009 par rapport à la concurrence européenne.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA