L'infortune de Bradlees profite à l'Américain Kohl's

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Nouvelle étape dans l'histoire à rebondissement de la faillite de la chaîne Bradlees : Kohl's, Wal-Mart et Home Depot ont passé des accords avec son ancienne maison-mère, un affilié de Stop & Shop (du groupe Royal Ahold), pour reprendre 35 de ses emplacements situés dans le nord-est des Etats-Unis. Sous réserve de l'approbation du tribunal de commerce, Wal-Mart et Home Depot vont se partager une vingtaine de magasins Bradlees. Et Kohl's profite de l'occasion pour reprendre à son compte 15 points de vente (12 à Boston et 3 dans le New Jersey).

Kohl's, groupe créé il y a 38 ans dans le Wisconsin, s'affirme ainsi un peu plus dans la Nouvelle-Angleterre où son implantation est toute récente, avec le rachat, en 1998, des sites de la chaîne Caldor. Le groupe est aujourd'hui à la tête d'un réseau de 320 magasins, répartis dans 26 Etats, proposant un assortiment de vêtements à marques, de chaussures, d'accessoires et de produits pour la maison, à prix modérés.

Il compte ouvrir au total, cette année, 55 à 60 points de vente dans tout le pays, dont 12 à Atlanta où il n'était pas présent. L'infortune de Bradlees lui permet d'arriver pour la première fois sur le marché de Boston.

Si l'opération se fait, la réouverture après transformation de ces magasins (financée sur fonds propres) pourrait avoir lieu dès le printemps 2002.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 0040

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA