Boissons

Comment se porte le marché des boissons ? Quelles sont les nouveautés ? Eaux, sodas, jus, bières, liqueurs, alcools, vins et spiritueux... Retrouvez les dernières tendances du rayon Boissons.

L’innovation bien dosée de Teisseire

|

Teisseire a une longue tradition d’emballages innovants derrière lui. Ce fut d’abord le sirop en tube (1957), puis le bidon métallique (1959), le bidon de forme (1994) et voici maintenant le bidon en plastique doté d’un doseur. Si la pompe ergonomique est très répandue dans le rayon hygiène-beauté, c’est une première dans l’agroalimentaire. « À part la mayonnaise pour la restauration, il n’existe pas de doseur alimentaire pour les particuliers », assure Alexandre Mariat, responsable des marques Teisseire et Fruit Shoot (Brit­vic). Pourquoi un doseur Car c’est la réponse de Teisseire à plusieurs facteurs qui freinent la consommation de sirop.

Sortir du placard

« Souvent, on se loupe. On en met trop ou pas assez », poursuit Alexandre Mariat. Notamment les enfants, ce qui incite leur mère à ranger le bidon au fond d’un placard. Un emplacement qui ne convient pas vraiment à Teisseire, première marque de sirops, avec 35,9% de PDM en valeur (selon Iri, CAM à fin mars 2014, d’après Teisseire). Des tests chez les particuliers ont montré que ceux-ci laissent ce nouvel emballage sur le plan de travail. Un emplacement idéal pour avoir plus souvent le réflexe « sirop ». D’un point de vue commercial, ce sirop en bidon doseur, qui sera proposé à un prix compris entre 3,29 et 3,79 € (75 cl), devrait en effet doper la fréquence d’achat, l’une des plus basses dans l’univers des boissons sans alcool, avec 5,9 achats par an en moyenne.

« Les groupes d’usagers qui l’ont testé ont augmenté de 25% leurs occasions de consommation, et 60% l’ont laissé sur le plan de travail de leur cuisine, argumente Alexandre Mariat. Et puis, 86% des enfants se sont servis seuls, contre 69% pour un emballage classique. » Côté écologique, le « tout-bidon » en plastique et doseur peut filer dans la poubelle de tri. Ce lancement est stratégique pour Teisseire, qui, bien que leader, doit contrer les puissantes MDD (45,6% de PDM en valeur). Ainsi, ce nouvel emballage va bénéficier d’une publicité à la télévision spécifique ainsi que d’une campagne d’affichage. À partir de juin ou juillet, quand les six nouveautés (grenadine, menthe, citron, fraise, pêche et Ice Tea pêche) seront bien installées en magasin. 

Le plus

Cette pompe ergonomique n’est pas un gadget. Elle rendra un vrai service aux familles avec enfants et valorisera le rayon des sirops. 

Le moins

Le surcoût par rapport au bidon sera d’environ 0,80 €, ce qui pourrait rebuter les familles modestes. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA