L'innovation stimule les aliments infantiles

Les assiettes-repas et, côté desserts, les coupelles assurent la forte croissance des ventes d'aliments infantiles. Deux catégories qui synthétisent le mouvement général de valorisation du marché.

LLa créativité des fabricants paie cash en matière d'alimentation infantile. En 2000, 12 % du chiffre d'affaires des GMS ont ainsi été réalisés par des produits lancés dans l'année, et 27 % par des produits de moins de cinq ans. À côté d'un petit pot qui demeure « le » pilier des ventes avec 200 M EUR, les nouvelles propositions ont un rôle moteur dans la croissance globale du marché. À commencer par les assiettes de plats préparés et les desserts en coupelle.

Avec +22 % sur les neuf premiers mois 2001, les assiettes poursuivent une lancée initiée il y a quatre ans. Après Bledichef, Nestlé (via P'tit Menu, 20 variétés) et Hipp (via la gamme Si Grand !, 8 variétés en pack bi-compartimenté) sont arrivés en GMS. Des produits qui, selon Emmanuelle Bucco-Cancès, directeur marketing Nutrition de Nestlé France, ont tout pour plaire. « Pour la maman, c'est plus de praticité et une perception de qualité culinaire proche du fait-maison, commente-t-elle. Et pour les distributeurs, ils sont le moyen de « junioriser » le marché et donc de créer du CA additionnel. Parce qu'elles sont destinées à des bébés jusqu'à 17 mois, les assiettes prolongent de deux ou trois mois la fréquentation du rayon. » Compte tenu d'un taux de pénétration perfectible (50 % contre 80 % aux petits pots), l'assiette-bébé a de beaux jours devant elle.

Second champion du moment en grande distribution, les coupelles : +64 % en volume, +73 % en valeur. C'est en fait, côté desserts, le pendant de l'assiette pour le coeur de repas : plus pratique et plus légère que le pot, mieux perçue en termes de fraîcheur, plus sophistiquée enfin sur le plan des recettes.

Avec là aussi une belle dynamique de créativité chez les fabricants. En 2001, Blédina a lancé pour les 6 mois et plus la gamme Compotine Douceur, qui associe les fruits à la crème. Résultat : 10 % des ventes de coupelles en quatre mois de présence. En juin dernier, Nestlé innovait avec P'tit Gourmand, la première crème dessert en coupelle : à la vanille (dès 4 mois) et au chocolat (dès 8 mois). Là encore, les premières rotations sont probantes puisque quatre fois supérieures à celles d'un petit pot sucré classique.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1744

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous