L’Insee estime à -0,4% la réduction de la consommation des Français en 2012

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dans son document annuel sur les comptes de la Nation publié aujourd’hui, l’Insee estime par ailleurs à -0,9% la perte de pouvoir d’achat des Français l’an dernier. Selon son document annuel sur les comptes de la Nation, publié aujourd'hui, les ménages ont réduit leur consommation en 2012 (-0,4%), pour la première fois depuis 1993 et le pouvoir d’achat des ménages s’est replié (-0,9%).

consommation

Hausse faible du revenu disponible brut

Le recul des dépenses des ménages (-0,4%) est le plus spectaculaire pour l’automobile (-7% vs +0,6% en 2011), en hébergement-restauration (-1,5% vs +1,3%) ou encore en services de transport (+0,4% vs +2,6%).

Le recul du pouvoir d’achat, tel que mesuré par l’Insee (-0,9%), s’explique par une hausse seulement faible du revenu disponible brut (+0,9% vs +2,7% en 2011) et la hausse du prix de la dépense de consommation finale (+1,9% vs +2,1% en 2011). Le revenu disponible brut souffre d’une baisse de la contribution des revenus du patrimoine et d’activité, alors que les prestations sociales augmentent. A l’inverse, la hausse de la fiscalité sur le revenu et le patrimoine pèse sur la dépense.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA