L’iPad d’Apple menacé d’interdiction de vente en Chine

|

Le fabricant d'écrans d'ordinateurs chinois, Proview Technology, vient de demander à un tribunal de Shanghai d'interdire à Apple de vendre sa tablette iPad dans la capitale économique de la Chine, affirmant détenir les droits sur le nom iPad dans ce pays. Lors d'une audience devant la Cour de l'arrondissement de Pudong, les avocats des deux parties ont présenté leurs arguments, preuves à l'appui, mais le tribunal n'a pas encore décidé s'il se déclare compétent pour juger l'affaire. Proview, qui a fabriqué jusqu'en 2009 un ordinateur de bureau nommé IPAD, a été attaqué l'an dernier en justice par Apple devant un tribunal chinois. Mais ce dernier a jugé en décembre que la société américaine manquait de preuves à l'appui de sa requête. De son côté,  Apple affirme avoir racheté les droits sur le nom iPad à la filiale taïwanaise de Proview pour le monde entier, y compris la Chine. Vendredi à Pékin, les avocats de Proview - une entreprise lourdement endettée - avaient annoncé qu'ils allaient intenter un procès à Apple devant la justice américaine pour demander deux milliards de dollars de dommages intérêts. Lundi, Proview a indiqué se préparer à négocier avec Apple pour tenter de trouver un arrangement à l'amiable. Les défenseurs de la marque à la pomme ont mis en garde Proview contre de possibles poursuites judiciaires pour "communiqués diffamatoires et actions illégales" nuisant aux affaires d'Apple.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter