Marchés

L'iPad, le design au service de l'innovation

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

DossierLa dimension tactile de la tablette d'Apple, couplée à l'extraordinaire simplicité de l'ergonomie, séduit sans distinction d'âge. Seul obstacle : le prix.

« La pénétration de l'iPad reste pour le moment limitée en raison de son prix élevé. Néanmoins, les usages et les modes de consommation des médias s'orientent vers une " web consommation " en mobilité, ce que propose l'iPad. »

Meryem Amri, chargée des études médias au sein de GroupM Ressources


Si l'idée de l'iPad est venue avant celle de l'iPhone, dixit Steve Jobs, ce n'est que le 27 janvier 2010, à San Francisco, que le patron de la firme de Cuppertino a dévoilé la tablette tactile au monde entier, soit près de trois ans après le lancement de l'iPhone !

Commercialisée aux États-Unis le 3 avril, elle est lancée près de deux mois plus tard, le 28 mai, dans neuf autres pays, dont la France. À ce moment-là, 1 million d'exemplaires ont déjà été écoulés outre-Atlantique. Vendu en France dans les Apple Store, Boulanger, Surcouf, Darty et Fnac, l'iPad est disponible à des tarifs allant de 499 à 699€ avec wi-fi, et de 599 à 799€ pour les modèles 3G. Depuis le 29 octobre, la tablette tactile est également commercialisée chez Casino et a fait son apparition chez Leclerc et Carrefour fin novembre.

Hybride entre le smartphone et l'ordinateur portable, son ergonomie - largement inspirée de celle d'un iPhone : système « multitouch », navigateur et accès à l'App Store identiques - est instinctive et simple, avec une taille d'écran qui autorise de nouveaux usages. Côté applications, sur les 225 000 disponibles sur l'App Store, 11 000 ont été développées spécifiquement pour l'iPad.

 

Les Français en raffolent

Des atouts qui ont séduit les consommateurs dans le monde entier, avec 7,5 millions d'exemplaires écoulés. Les Français qui l'ont adopté en raffolent. Une étude OTO Research/FullSix sur l'usage de l'iPad, réalisée en octobre 2010 fait état de plus de dix prises en main pour un total supérieur à deux heures d'utilisation quotidienne ! Il est utilisé à 91% pour internet, à 83% pour s'informer et à 69% pour visionner des vidéos. Les intentions d'achat restent élevées pour ce type d'appareil. En France, 19% des 16-65 ans ont l'intention d'en acquérir un.

Selon une étude de GroupM Ressources, la motivation d'achat se résume à trois qualités : la simplicité, l'innovation et les applications. Étrangement, l'esthétique du produit ne motive l'achat que pour 26,9% des sondés. L'absence de certaines fonctionnalités (port USB, lecture de vidéos en Flash...) est également un frein pour 19,8% des Français. Pour Meyrem Amri, chargée d'études médias au sein de GroupM, « 15,5% des interrogés attendent une version plus complète, en espérant que ces fonctionnalités, et de nouvelles, y soient intégrées ».

Pour 83,9% des Français, le prix reste trop élevé. L'offre d'Orange arrive donc à point nommé. À condition de s'engager pour vingt-quatre mois, les consommateurs peuvent acquérir, depuis début décembre, l'ardoise magique à 275€. Le moyen pour Apple de dynamiser ses ventes à l'occasion des achats de Noël.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA