L’offre asiatique en GMS chute… en température

|

DossierBRÈVES Chapo

Les consommateurs ont une vraie appétence pour les produits asiatiques. Si l’offre sur ce segment est pléthorique dans les freezer centrers, en GMS, ces références font figure de grandes absentes. « Avec notre gamme de produits japonais surgelés, Yedo, nous venons combler ce vide en GMS », explique Valérie Lutt, directrice marketing chez Marco Polo Foods. Le groupe, déjà présent en GMS avec des sushis frais depuis 1999, lance donc une gamme au rayon surgelés avec sept références : des plateaux repas, des brochettes, des assortiments et même des sushis sucrés à base de pâtes de fruits et de riz sucré au prix indicatif compris entre 5,45 € et 8,95 €. « Nous arrivons ainsi sur une offre complète, à prix accessible, qui s’inspire des recettes japonaises pour créer un nouveau segment. La gamme sera développée et animée en points de vente, avec des opérations spéciales pour Noël », ajoute Valérie Lutt. Pour la production de la gamme, fabriquée dans l’usine du groupe à Contres (Loir-et-Cher) avec des ingrédients frais, Marco Polo Foods s’est servi de son outil industriel préexistant et de ses tunnels de surgélation, utilisés pour des MDD et à l’export.

Le plus

Une large gammede produits qui permet à la marque d’arriver en force.

Le moins

Des formats à développer pour une cible familiale.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2316

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA