L’offre santé de plus en plus séduisante

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les consommateurs ont beau vouloirse faire plaisir, ils réclament aussi moins de sel et de gras ! Difficile équationpour les salaisons et autres produitsde charcuterie… « Étant donné son image, la charcuterie ne peut pas forcément accueillir beaucoup d’offres rupturistes. Le challenge pour nos équipes de R & D est donc de fabriquer sdes produits avec moins de sel et de matières grasses,mais tout aussi bons », indique Jean-Pierre Ropars, président de la Société charcutière de l’Odet (SCO)-Monique Ranou, la marque propre d’Intermarché. Le défi en vaut la peine, au vu du succès de la catégorie.

L’offre santé, qui pèse 27 000 tonnes pour un chiffre d’affaires de 350?millions d’euros, affiche en effet une hausse de 14,8% en valeur etde 13,7% en volume en 2013 ! (source : Iri). Les produits abondent depuisles années 2000. Herta s’est engagédans le Programme national nutrition santé (PNNS) et a encore accentuéses efforts en début d’année en signant le Programme national pour l’alimentation (PNA). Fleury Michon surfe surcette tendance depuis 2002 avecsa gamme Plaisir et Équilibre, complétée depuis par de nombreuses références, dont des produits riches en oméga 3 grâce à la filière Bleu-Blanc-Cœur.Cette démarche a d’ailleurs le venten poupe : Casino et Système U proposent des produits à marques propres,qui respectent ce cahier des charges. 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2320

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA