L'Oréal chasse les coûts

L'Oréal chasse les coûts Le numéro un mondial de la beauté, qui a enregistré une croissance de son résultat net de 6,4 % au 1er semestre, poursuit ses efforts de productivité. Cela se traduit par la concentration de ses achats mondiaux en 4 sourcing-centers, par une remise à plat du sourcing des matières premières « avec pour but une diversification des sources, une rationalisation du catalogue, et une volonté d'acheter davantage sur le lieu de production », selon Jean-Paul Agon. Le directeur général a aussi annoncé une refonte du processus d'achat des articles de conditionnement, la continuation du programme de réduction des coûts des achats indirects, et l'augmentation de la productivité des usines et de la supply chain. Le groupe prévoit une croissance du CA au second semestre supérieure à celle du premier, grâce, entre autres, à ses lancements. En GMS, « où le marché n'est pas très folichon », selon Jean-Paul Agon, il s'agira notamment de la ligne capillaire Elsève Re-Nutrition, de la coloration Excell'10 et du mascara Extra volume collagène. C. R.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2055

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous