L’Oréal promet un bilan carbone neutre d’ici à 2020

|

Le géant des cosmétiques L’Oréal veut compenser ses émissions de CO2 en générant des gains carbone grâce à des programmes de sourcing durable.

Jean-Paul Agon, PDG de L'Oréal
Jean-Paul Agon, PDG de L'Oréal© L'Oréal

La tenue prochaine de la conférence sur le climat Cop 21 à Paris est l’occasion pour Jean-Paul Agon, PDG de L’Oréal, d’annoncer les nouveaux objectifs en matière d’environnement du leader mondial du marché des cosmétiques. « L’ambition de L’Oréal est de devenir “carbon balanced” d’ici à 2020, déclare Jean-Paul Agon. Pour obtenir un bilan carbone neutre, nous voulons générer des gains carbone afin de compenser nos émissions de CO2. » Cet objectif vient en ­complément de ceux fixés fin 2013 par le plan RSE (responsabilité sociétale et environnementale) du groupe, baptisé « Sharing beauty with all ». « Dans le cadre de ce programme, nous voulons réduire de 6% nos émissions de CO2 par rapport à celles que nous émettions en 2005 et nous voulons que 100% de nos produits démontrent une amélioration sociétale et/ou environnementale », rappelle le PDG.

Et le groupe a déjà fait une bonne partie du chemin dans ce sens : 67% des nouveaux produits présentent un profil amélioré et, en 2014, L’Oréal avait diminué de 50% ses émissions de CO2 par rapport à 2005. « Cette réduction de moitié a été atteinte avec un an d’avance par rapport aux premiers objectifs que nous nous étions fixés. Et nous avons réussi à atteindre ce palier alors que, dans le même temps, notre production augmentait de 22%. Ces résultats obtenus nous encouragent à aller plus loin », souligne Jean-Paul Agon.

L’Oréal estime les émissions carbone qu’il ne pourra pas réduire à 400 000 tonnes par an. « Pour compenser ces émissions résiduelles, nous aurions pu, comme tant d’autres, acheter des crédits carbone, mais nous avons décidé de faire mieux en générant des gains carbone là où nous pouvons mesurer concrètement nos initiatives et agir de façon pérenne », poursuit le PDG.

« En 2014, L’Oréal avait diminué de 50 % ses émissions de CO2 par rapport à 2005. Cet objectif a été atteint avec un an d’avance alors que, dans le même temps, notre production a augmenté de 22%. »

Jean-Paul Agon, PDG de L’Oréal

Plusieurs projets en cours dans le monde

Pour obtenir ces gains, le géant des cosmétiques s’appuie sur des projets de sourcing durable. « Par exemple, dans les villages au Burkina Faso, nous employons 22 000 femmes qui collectent les noix de karité destinées à la fabrication du beurre de karité entrant dans la compo­sition de nos ­produits, cite Alexandra Palt, directrice RSE de L’Oréal. Après le ramassage, l’étape d’ébouil­lantage des noix se fait au sein de foyers traditionnels “trois-pierres” qui requièrent une im­portante consommation de bois : un foyer traditionnel consomme près d’une tonne de bois par an. En partenariat avec notre fournisseur Olvea, nous offrons à ces femmes la possibilité d’adopter des foyers dits “améliorés” qui consomment moitié moins de bois. Nous ­contribuons ainsi à améliorer l’efficacité énergétique de leur activité, à réduire leurs achats de bois et générons ainsi des gains carbone. »

D’autres projets sont en cours à travers le monde, permettant de lutter contre la déforestation en Indonésie ou aidant à la mise en place d’une agriculture durable du quinoa en Bolivie. Quant à l’investissement que représente la mise en place de cette stratégie : « Nous ne communiquons pas sur les coûts. Quels qu’ils soient, de toute façon, il faut le faire. Les coûts ne sont pas im­portants par rapport aux bénéfices que nous en tirons pour l’entreprise et la motivation des collaborateurs », conclut Jean-Paul Agon.

Les principaux objectifs RSE à horizon 2020 :

  • Obtenir un bilan carbone neutre
  • Réduire de 60% les émissions de carbone par rapport à 2005
  • Donner un impact positif environne¬mental ou sociétal à tous les produits
  • Aider 100 000 personnes issues de communautés en difficultés sociales ou financières à accéder à un emploi
  • Accorder une couverture santé et sociale de qualité pour tous les salariés de L’Oréal à travers le monde

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2378

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous