L'ouverture des magasins le dimanche en pleine expansion

|

LÉGISLATION - LOIS Un an à peine après la promulgation de la loi Macron, force est de constater que l’ouverture le dimanche s’est imposée un peu partout en France. Le ministre de l’Économie assure que des centaines d’emplois ont été créées.

Emmanuel Macron dit être en contact avec la ministre Myriam El Khomri pour « vérifier si la loi est appliquée ».
Emmanuel Macron dit être en contact avec la ministre Myriam El Khomri pour « vérifier si la loi est appliquée ».© ©Guittet Pascal

Si les Galeries Lafayette et le Printemps n’ont pas encore réussi à trouver un terrain d’entente sur les ­compensations à l’ouverture des magasins le dimanche, il est évident que celle-ci se répand partout en France. Les « zones touristiques internationales » se multiplient. Une vingtaine d’enseignes, comme le BHV, Darty, Nature et Découvertes, Zara, et plusieurs centres commerciaux, tels que Beaugrenelle ou Les Halles à Paris, peuvent déjà y ouvrir tous les dimanches et en soirée, à Paris, Deauville, Marne-la-Vallée Disneyland, Nice, Cannes… Et Dijon, Antibes et La Baule ont déposé des dossiers pour obtenir une autorisation. D’autres villes vont probablement suivre.

« Transparence et évaluation »

Ces ouvertures auraient permis de créer des centaines d’emplois, selon le ministre de l’Économie, qui faisait le point sur l’application de sa loi pour la croissance et l’activité mi-juin, un an après sa promulgation.

Une initiative rare, à saluer, tant les parlementaires sont plus souvent pressés d’ajouter de nouveaux textes que d’en mesurer les effets réels. « J’ai souhaité une évaluation très concrète de la loi, pas pour m’en glorifier, mais parce qu’elle donne de la transparence et aussi une bonne évaluation de nos politiques publiques », a précisé Emmanuel Macron, lors d’une conférence de presse.

Concernant l’extension donnée aux maires d’autoriser partout en France l’ouverture des magasins 12 dimanches par an au lieu de 5, la mesure fonctionne aussi. Plus d’une trentaine des 70 plus grandes villes de France se sont emparées de cette possibilité. On est passé de 5 à 7 dimanches à Montpellier et à Toulouse, de 5 à 8 à Lille – dont la maire, Martine Aubry, était pourtant opposée à la loi Macron ! – et à Belfort. Et plus d’une vingtaine de grandes villes ont carrément choisi de donner la possibilité d’ouvrir 12 dimanches par an ! Bien sûr, les magasins bénéficiant de l’autorisation vont probablement s’en servir lors des prochains soldes d’été, qui ont débuté le 22 juin.

Il n’y aurait qu’un bémol. Les supermarchés de plus de 400 m² sont contraints par la loi Macron à augmenter les salaires horaires de 30% pour les heures travaillées le dimanche. Or, certains s’y refuseraient. « Je suis en lien avec Myriam El Khomri et le ministère du Travail pour vérifier si la loi est appliquée. Nous allons alerter les Direccte [Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi, NDLR] pour qu’elles multiplient les contrôles. » Le ministre n’a pas précisé s’il s’agissait de cas isolés, ou si la loi était majoritairement contournée.

Essor des voyages en bus

Le succès est aussi là pour les lignes d’autocars : 100 nouvelles dessertes ont été ouvertes, 80 sont en passe de l’être, 70 gares routières ont vu le jour et sans doute des commerces aux alentours. Mais, au global, ces deux volets majeurs de la loi sont suivis d’effets. Elle avait pourtant dû être adoptée via le 49/3, en raison de l’opposition des députés socialistes « frondeurs » !

En chiffres

  •    43 % des 70 plus grandes villes ont augmenté les autorisations d’ouverture le dimanche en 2016
  •    Près d’un quart accordent le seuil de 12 dimanches par an
  •    Le nombre de « zones touristiques internationales », permettant l’ouverture tous les dimanches et en soirée, est appelé à se développer

Source : ministère de l’Économie

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2418

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous