Marchés

L'UE ressert les boulons pour les exportations de fruits et légumes

|

Un nouveau système de contrôles renforcés de fruits et légumes aux frontières de l'Union européenne a permis de refuser plus de 130 lots en six mois, selon les informations données par la Commission européenne. Sur près de 13.600 lots de fruits et légumes contrôlés depuis la mise en place du nouveau système le 25 janvier, 10% des produits ont été testés, et 10% des produits testés se sont révélés non conformes aux exigences en matière de sécurité alimentaire applicables dans l'UE. En France, 273 arrivages ont été contrôlés ces six derniers mois, 45 testés et 4 rejetés, selon la Commission. Parmi les produits rejetés figurent des poivrons rouges d'Ouganda, des mandarines d'Argentine, ou des pêches du Chili, a indiqué un responsable de l'agence belge de contrôle sanitaire, lors d'une visite du commissaire européen en charge de la Santé, John Dalli, au port d'Anvers, l'une des plus grandes plate-formes logistiques de transit des fruits et légumes.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter