L'un des plus gros piratages bancaires aux États-Unis

|

L'annonce a fait l'effet d'une bombe outre-Atlantique. Le distributeur Target a révélé en pleine NRF que les données d'au moins 70 millions de ses clients avaient été dérobées par des pirates informatiques. Nom, adresse, numéro de téléphone, e-mail... Déjà mi-décembre, l'enseigne avait confirmé le vol d'environ 40 millions de numéros de cartes bancaires. La liste des dégâts s'allonge donc. Et elle est loin d'être exhaustive...

La chaîne haut de gamme Neiman Marcus a été, elle aussi, victime de piratage informatique à la même période en décembre, et confirme que des transactions peuvent avoir été effectuées avec les cartes bancaires de ses clients. D'autres groupes américains de distribution pourraient annoncer prochainement que leurs réseaux informatiques ont été piratés pendant les achats de fin d'année. « Nous utilisons des cartes du XXe siècle qui ne peuvent pas lutter contre les pirates informatiques du XXIe siècle », a déclaré la Fédération nationale du commerce. Rien à voir avec le système français, beaucoup moins vulnérable, du fait de la carte à puce, à ce type de fraude. Ouf !

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2303

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous