La baisse de la demande a un impact négatif pour Philips

|

Le géant néerlandais de l'électronique a indiqué mercredi qu'une baisse de la demande, principalement en Europe de l'Ouest, a un impact négatif sur les ventes de sa branche électronique grand public au deuxième trimestre. En conséquence, ce secteur devrait enregistrer au deuxième trimestre une "légère baisse" des ventes à périmètre constant en glissement annuel, a souligné Philips, qui avait annoncé en avril la vente de sa branche téléviseurs, en difficulté. En raison de "conditions de marché plus faibles qu'attendu", notamment dans le secteur de la construction, la division éclairage de Philips ne devrait quant à elle enregistrer qu'une "légère hausse" des ventes à périmètre comparable, a ajouté le groupe. Philips a longtemps été spécialisé dans la production de téléviseurs et de petit électroménager. Depuis une dizaine d'années, il développe la production de matériel médical, comme des scanners à résonance magnétique, et de systèmes d'éclairage.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres