La baisse des prix du carburant est actée par le gouvernement

|

Pierre Moscovici, ministre de l'Economie et des Finances, va annoncer la baisse de 2 à 4 centimes des prix du carburant à Bercy ce midi.

Pierre MOSCOVICI

A cette occasion, le ministre va indiquer l'ampleur de la baisse des taxes que le gouvernement entend mettre en place lors de l'adoption de la loi de finances pour 2013, que le Parlement doit adopter à l'automne. En attendant, le gouvernement s'appuierait sur les offres des professionnels.

L'action des distributeurs

Leclerc a annoncé une baisse de 2 à 3 centimes, de même que Système U, sur l'ensemble des prix, tandis qu'Intermarché a fait une offre sur le SP95 E10 vendu à prix coûtant. L'UIP, qui représente Carrefour, Cora, Casino et Auchan, pourrait également participer à "l'effort partagé" souhaité par le ministre. L'UIP, qui représente les pétroliers comme Total, a fait savoir qu'il apporterait des propositions.

Des mesures temporaires

Ces mesures seront toutefois très temporaires. Les prix à la pompe continuaient d'augmenter. Vendredi 24, le gazole atteignait son plus haut niveau historique à 1,46 euros le litre. La situation pourrait empirer à la fois en raison de la hausse des prix du pétrole mais aussi de la baisse de l'euro, probablement inévitable avec la crise économique qui sévit en Europe.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter