La bataille autour du marché du bio va s’intensifier

|

La demande en produits biologiques ne sera pas épargnée par les ajustements budgétaires des ménages. Selon une étude Xerfi, ce marché progressera de seulement 4,3 % par moyenne par an entre 2013 et 2017.

En 2017, le marché des produits biologiques représentera 5 milliards d’euros, soit 2,4 % des dépenses alimentaires des ménages, contre 4 milliards en 2012.

La GMS à la peine

Alors que la reprise s’installera en France à partir de 2015, les industriels et les distributeurs multiplieront les offensives sur le bio. La GMS, qui dispose d’une part de marché de 47,5 % dans les ventes de produits alimentaires bio en 2012, devrait voir cette dernière passer en dessous de 45 % en 2017. Les enseignes auront des difficultés à fidéliser les consommateurs de plus en plus exigeants sur la qualité et l’origine de l’offre. D’autant que les bio-addict continueront à se tourner massivement vers les réseaux spécialisés.

Les réseaux spécialisés doivent se différencier

A l’horizon 2017, la part des magasins bio devrait se redresser grâce à la croissance des réseaux organisés pour atteindre 36 % du marché, dont 29 % pour les magasins en réseau. La concentration des points de vente spécialisés autour d’enseignes nationales se poursuivra via l’ouverture de nouveaux points de vente ou via le recrutement de points de vente existants. Les acteurs devront ainsi composer avec la grande distribution, qui a ouvert, à l’image d’Auchan et de Carrefour, des magasins 100 % bio. Dans ce cadre, les réseaux spécialisés doivent miser sur des concepts différents : degré d’engagement, non standardisation des magasins…

Potentiel sur les circuits courts

Si le poids de la vente directe a reculé ces dernières années, la tendance devrait s’inverser. En 2017, les circuits courts représenteront 14,5 % des ventes de produits bio. Avec les récents scandales alimentaires, les acteurs des circuits courts profiteront de l’engouement des consommateurs pour la proximité, la traçabilité et l’équité.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits bio et responsables, alimentaires et non alimentaires.

Ne plus voir ce message