Marchés

La bataille des capsules de café rebondit entre Ethical Coffee Company et Coop

|

Le suisse Ethical Coffee Company (ECC), qui commercialise des capsules de café compatibles avec les machines Nespresso, va poursuivre en justice le distributeur Coop pour rupture de contrat, a annoncé le PDG d'ECC, Jean-Paul Gaillard. « Nous avons mené des discussions (avec Coop) pendant un an et ils voulaient lancer les capsules dans leurs magasins », explique Jean-Paul Gaillard. Las, à l’entendre, l’accord aurait été rompu unilatéralement. « Des négociations ont eu lieu, mais n'ont pas abouti », souligne de son côté Coop dans un communiqué, ajoutant ne pas avoir subi de pression de la part de Nestlé pour ne pas diffuser les capsules concurrentes. Reste qu’il s’agit là d’une mauvaise nouvelle pour ECC qui a déjà subi un revers la semaine dernière, le tribunal cantonal de Lausanne, saisi par Nespresso, ayant fait interdire la vente de ces capsules envisagée dans les magasins d'électronique et d'électroménager Media Markt et Saturn. Selon Jean-Paul Gaillard, cette décision de justice est basée sur « une démarche infondée qui prive les consommateurs suisses d'un libre choix. » Mais, puisque la Suisse se refuse pour l’heure à ECC, le groupe entend mener désormais son combat ailleurs en Europe. « Nous allons revenir en Suisse, mais pour l'instant nous allons lancer (les capsules) en Europe », indique ainsi le Pdg. ECC, qui commercialise déjà ses capsules en France par l'intermédiaire de Casino, va donc lancer cette semaine ses dosettes en Allemagne et en Autriche avec le distributeur Rewe. La vente des dosettes de café est également prévue au Royaume-Uni, dans les pays scandinaves, en Italie, en Espagne et au Portugal.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter