Marchés

La bataille Labeyrie-Delpeyrat devant les tribunaux

|

Labeyrie a engagé une action en référé contre la publicité sur le saumon de Delpeyrat. Celle-ci ne sera pas interdite, mais elle a été modifiée.

delpeyrat saumon fumé

« Une stratégie de dénigrement » c’est en ces termes que Labeyrie qualifie le spot publicitaire de Delpeyrat. Cet acteur, nouveau sur le marché du saumon, vient de sortir sa première campagne publicitaire sur le saumon, dans laquelle il effectue une comparaison sur les muscles bruns présents dans « le produit le plus connu » mais pas dans le sien. A l’image, le packaging d'un concurrent apparait. Il ressemble à s’y méprendre à celui de Labeyrie…

« Je pense que ce n’est jamais bon d’arriver dans une catégorie de produits en dénigrant les acteurs présents », estime Jacques Trottier, directeur général de Labeyrie. S’estimant visé par cette communication, Labeyrie a assigné Delpeyrat devant le tribunal de commerce de Paris. La demande d’interdire le film publicitaire de Delpeyrat a été rejetée.

En revanche, la version initiale du film a été modifiée: l'emballage visible dans le spot a depuis été floutté.

La société de la coopérative Maisadour est en outre condamnée à rembourser à la société Labeyrie les frais qu’elle a engagés pour cette action.

La bataille de ces deux marques, qui s’affrontent historiquement sur le marché du foie gras et seront en frontal pour la première fois sur le marché du saumon fumé à Noël, ne fait que commencer…

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter