La Biscuiterie de Noirmoutier débarque en rayons

Alors que de nombreuses multinationales se battent sur le marché de la biscuiterie sucrée, évalué à 1,9 milliard d’euros de chiffre d’affaires en GMS, de jeunes entrepreneurs osent encore s’y lancer en misant sur la qualité et les produits régionaux. Interview de Pierre Lerat, fondateur de la Biscuiterie de Noirmoutier.

Partager
La Biscuiterie de Noirmoutier débarque en rayons
Biscuiterie de Noirmoutier: 3 euros le sachet de 150 grammes

LSA : Comment en êtes-vous arrivé à ouvrir une usine de biscuits ?

Pierre Lerat : Cuisinier de formation, j’ai travaillé chez de grands cuisiniers comme Joël Robuchon. Après avoir ouvert une crêperie à Noirmoutier en Vendée, puis un restaurant, j’ai décidé de réaliser ce rêve d’enfant d’ouvrir une biscuiterie. Nous misons d’emblée sur la qualité avec du beurre AOP ou de la fleur de sel. Et nous excluons bien évidemment tout conservateur ou colorant. Nous cherchons à ne pas faire ce que font les grands industriels du secteur. Notre positionnement est clairement artisanal. Nous avons investi deux millions d’euros avec le foncier et cette année nous tablons sur 900 000 euros de chiffre d’affaires.

LSA : Quelles sont vos spécialités ?

Pierre Lerat : Nous proposons du caramel crémeux à tartiner, une série de sablés et de palets, des cookies... Nous avons ainsi une douzaine de références. Mais aussi des produits de passage, selon les saisons comme le palet au pain d’épice ou le palet caramel orange. Nous voulons absolument éviter la lassitude, c’est pourquoi nous travaillons aussi la saisonnalité, par exemple les fruits rouges au printemps.

LSA : Quel est votre réseau de distribution?

Pierre Lerat : Nous avons notre boutique à Noirmoutier. Nous y vendons notre marque «Les petits Cagniotes». Nous misons aussi sur la grande distribution avec la marque «Les biscuits de Noirmoutier». Nous sommes présents en Vendée, en Loire-Atlantique et dans les Deux-Sèvres, chez Système U, Intermarché, Leclerc, Casino, Spar et Carrefour Market. Les grandes surfaces apprécient nos produits car ils sont de qualité et de la région. Il faut compter en moyenne 3 euros le sachet de 150 grammes.

Propos recueillis par Yves Puget

Sujets associés

NEWSLETTER Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

Tous les événements

Les formations LSA CONSO

Toutes les formations

LES SERVICES DE LSA CONSO

Trouvez les entreprises de la conso qui recrutent des talents

MICHAEL PAGE

Responsable d'Agence H/F

MICHAEL PAGE - 28/09/2022 - CDI - Vitrolles

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par
LSA

Détectez vos opportunités d'affaires

94 - VILLEJUIF

Fournitures destinées aux ateliers du GHT PSY SUD PARIS.

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par
Marchés Online

ARTICLES LES PLUS LUS