La bonne saison de ski rend Rossignol optimiste

|

BRÈVESDans un entretien au quotidien Le Figaro, Jean-Jacques Bompard, membre du directoire du groupe Rossignol, estime que les bonne ventes 2002/2003 ont d'abord permis d'écouler les stocks dus à mauvaises ventes de l'année précédente.

Il estime que le marché devrait redémarrer en 2003/2004, ce qui permettra notamment à Rossignol de ramener son endettement de 158 à 130 millions d'euros. Les objectifs du groupe sont affichés comme tels : renforcer son leadership en ski, atteindre 20 % du marché du snowboard et se renforcer dans le textile et le golf. Le tennis, par contre n'est plus considéré comme une priorité.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter