La Boulangère ouvre le segment pizza au sein de la panification

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Challenger dans la panification préemballée, La Boulangère introduit dans ce rayon l’un des mets les plus consommés en France, la pizza. Une alternative aux sandwichs et aux burgers. LSA vous présente le lauréat de la catégorie Epicerie Sucrée des Trophées de l'Innovation 2017. 

La Boulangère ouvre le segment pizza au sein de la panification
La Boulangère ouvre le segment pizza au sein de la panification© dr

Les plus 

  • Un temps de préparation court qui en fait une alternative au sandwich et une DLUO de trente jours
  • Une réponse aux consommateurs de « fait-maison » désireux de maîtriser les ingrédients
  • Un format individuel et versatile : chacun dans la famille choisit sa propre garniture sans limite de liste 

Avec 745 millions de pièces achetées en 2016, les Français sont les deuxièmes plus gros consommateurs de pizzas dans le monde, après les Américains. Même si ce chiffre s’est dégonflé (- 9 % par rapport à 2015 selon Gira Conseil), la pizza reste un produit de masse et une valeur sûre pour la grande distribution, qui détient 25 % de ce marché. Déjà présente aux rayons surgelés, traiteur et pâtes à dérouler, elle est arrivée en épicerie il y a quelques mois à l’initiative de La Boulangère, sous la référence Pizz B’Up.

« Notre réflexion ne portait ni sur le marché de la pizza ni sur celui du pain préemballé, mais sur le moment de consommation, rétablit Guillaume Chaussepied, le directeur marketing. Nous avons créé une marque-ombrelle, B’Up, dans laquelle le consommateur a le choix entre différents en-cas prêts à garnir avec les ingrédients de son choix, sur le modèle du sandwich, rapide à préparer et à manger. Nous avons appliqué cela à la pizza. » 

Des recettes comme on veut

Pizz B’Up peut exciper des avantages de son modèle, en particulier le format individuel qui évitera aux familles les querelles à répétition au moment de jeter l’anathème sur les olives ou les anchois. Le packaging regroupe en effet quatre fonds précuits, ovales. Il suffit de les garnir au choix et de les passer au four. En plus de pouvoir personnaliser la garniture, Pizz B’Up se prête aux dîners impromptus, se conservant au placard avec une DLUO de trente jours et un emballage refermable.

Si l’argument n’a rien d’exceptionnel dans la panification préemballée, la présence de pizzas y est inédite. Au point que l’initiative ressemble à un pari. Les shoppers dans ce rayon sont-ils de bonnes cibles pour ce produit ? « C’est inattendu, comme toute innovation de rupture, reconnaît Guillaume Chaussepied. Mais comme il répond à un moment de consommation et pas à une envie de pizza, nous considérons que c’est le bon endroit. D’ailleurs, les enseignes l’ont référencé très largement. Au-delà, l’enjeu de B’Up est d’installer un nouveau segment dans ce rayon, celui des pains repas prêts à garnir, rapides à préparer, polyvalents et personnalisables. »

Dans ce segment en construction, La Boulangère avait déjà lancé, au printemps, une référence panini et une ciabatta. La filiale du groupe Norac, à qui l’on doit la création du fructueux segment des pains viennois, a pour objectif, ici aussi, d’incrémenter et de valoriser le marché de la panification.

« Pizz B’Up est une innovation de rupture dans ce rayon, qui répond à l’usage “solution repas individuel”. Avec B’Up, nous développons un nouveau segment, des produits adaptés à une cible privilégiant le fait-maison tout en combinant la facilité et rapidité de préparation. » 
Guillaume Chaussepied, directeur marketing de La Boulangère & Co

 

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2486-2487

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA