LA BOURSE SOURIT AUX DISTRIBUTEURS ÉTATS-UNIENS

L'avis de lsa

C'est l'euphorie pour les valeurs de la distribution aux États-Unis. Toutes progressent en Bourse depuis un mois. La palme revient à Smart & Final, la filiale discount de Casino, qui enchaîne les bons résultats depuis sa restructuration amorcée il y a deux ans. Belle progression aussi pour Target, qui bat des records. La croissance de ses ventes est de 12 % sur les cinq premiers mois de l'année, à 14,6 milliards de dollars, et encore de 6 % à magasins constants ! Climat inverse en Europe. Morrison décroche sous le poids des mauvaises nouvelles. L'enseigne britannique devrait publier un bénéfice avant impôts compris entre 50 et 150 millions de livres, très en retrait des 220 millions prévus et encore plus loin des 317 millions de l'exercice précédent. Elle peine à digérer Safeway, racheté en 2004. De plus, des rumeurs annoncent la démission de David Jones. Le président délégué, qui a la confiance des milieux financiers, est en conflit avec son président, sir Ken Morrison.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1913

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous