"La boutique propose une expérience complémentaire", Anne-Laure Constanza (Envie de Fraise)

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le site e-commerce Envie de Fraise a ouvert sa première boutique physique en mai 2016 à Paris. Anne-laure Constanza, fondatrice et directrice artistique de la marque, nous explique le concept de ce magasin de mode dédié aux futures mamans.

Anne-laure Constanza, fondatrice et directrice artistique du site Envie de Fraise
Anne-laure Constanza, fondatrice et directrice artistique du site Envie de Fraise© Envie de Fraise

LSA - Envie de Fraise est un pure player. Pourquoi avoir ouvert un point de vente physique ?
Anne-Laure Constanza -
C’est d’abord une réponse à une demande de nos clientes, qui ont envie de pouvoir essayer nos vêtements avant de les acheter. Notre ambition n’est pas de créer un réseau de boutiques physiques, mais plutôt de proposer une expérience de shopping complémentaire du site, tout en faisant découvrir la marque et son univers différemment. Nous l’avons conçu dans un esprit de boudoir, avec des fauteuils, sans comptoir de caisse, et à contre-courant de la tendance, sans éléments digitalisés.

LSA - Comment avez-vous sélectionné les vêtements ?
A.-L. C. -
Nous nous sommes inspirés de notre expérience de deux ans avec Natalys, qui distribue Envie de Fraise. Nous avons constaté qu’il y a deux types de vêtements aux yeux de nos clientes. Ceux qui se prêtent à être vendus facilement sur internet, et ceux qui nécessitent d’être essayés parce que ce sont de belles pièces qui présentent des détails, des couleurs ou des qualités de matière invisibles au premier coup d’œil sur le Net.

LSA - Quels types de services sont-ils proposés en magasin ?
A.-L. C. -
Nous proposons une collection Prêts-à-prêter, pour prêter des vêtements à nos clientes pendant un mois. En contrepartie, elles nous livrent leur ressenti sur leurs essais. Nous pouvons ainsi tester de nouveaux produits avant de nous lancer dans de plus grosses productions. Aussi, notre atelier étant au-dessus de la boutique, nous pouvons faire des retouches sur les vêtements en quelques minutes, et dès septembre prochain, nous allons proposer des ateliers pour les futures mamans.

Article extrait
du magazine N° 2423

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA