La brasserie Fischer en grève

|

 Les 126 salariés de la brasserie Fischer (groupe Heineken) de Schiltigheim, dans la banlieue de Strasbourg, protestent contre la fermeture du site prévue d'ici fin 2009. A l'appel de la CFDT (majoritaire sur le site) et de la CGT, les grévistes ont entamé leur mouvement à minuit. Selon Calogero Scichilone, délégué syndical CFDT et secrétaire du comité d'établissement, le grève touche « 98% des équipes de nuit et de jour et devrait se poursuivre toute la journée ». La CFDT demande « le moins de licenciements possible » tandis que la CGT exige « le maintien de la brasserie et de tous les emplois » sur le site, a indiqué Franck de Santes, délégué syndical. La direction du groupe Heineken a annoncé le 30 mai la fermeture d'ici fin 2009 de cette brasserie. Elle compte investir 124 millions d'euros dans ses brasseries de Mons-en-Baroeul et dans la brasserie de l'Espérance. Heineken France, dont le chiffre d'affaires (brasseries et distribution) était de 1,4 milliard en 2007, emploie 4.700 personnes (dont 1.547 dans les brasseries). Le groupe est confronté à un marché français de la bière en recul de 1% par an au cours des 15 dernières années avec une aggravation depuis 2007 avec un recul de 2,6%.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message