Marchés

La Bressane veut sortir de son ancrage régional

|

Le fabricant de produits ultrafrais, La Bressane, spécialisée sur la faisselle et les fromages blancs, a décidé d’étendre son activité à l’ensemble du territoire national. Il lance alors une nouvelle gamme de desserts, à marque.

La Bressane lance une gamme d'entremets pour étendre son activité au niveau national
La Bressane lance une gamme d'entremets pour étendre son activité au niveau national©LA BRESSANE

Le spécialiste de la faisselle et des fromages blancs, La Bressane, a décidé de sortir de ses frontières régionales. Longtemps cantonnée aux régions Rhône-Alpes et Bourgogne, la marque, qui a enregistré un chiffre d’affaire de 16 millions d’euros en 2014, veut explorer de nouveaux territoires. « Notre activité est essentiellement basée sur le mono produit (la faisselle, qui représente 90 % du chiffre d’affaires) et sur les marques de distributeur (45 % du chiffre d’affaires). Aujourd’hui, nous avons le sentiment d’avoir fait le tour et nous souhaitons nous tourner vers de nouvelles aventures, sans pour autant rompre complètement avec cette ancienne stratégie. Et nous voulons profiter du climat porteur dont jouissent les PME régionales avec les distributeurs (ndlr, cartel des yaourts) », explique Thierry Molle, directeur général de La Bressane.

Les MDD plombent les résultats

Ainsi, La Bressane compte capitaliser sur son savoir-faire régional pour proposer des desserts, à marque, pour un référencement sur l’ensemble de la France.Elle lance une gamme de huit nouvelles références (4 entremets, 3 crèmes et une ile flottante). « Nous sommes déjà chez Carrefour dans tout l’Est de la France avec ces produits. Nous travaillons avec Leclerc et Auchan, entre autres, dans une démarche nationale », ajoute-t-il. Et cette volonté de se développer sur les marques nationales a pour objectif de créer de la valeur pour le groupe. « Notre activité MDD nous plombe depuis 3 ans avec une grosse baisse sur le rayon ultrafrais. Notre objectif, à termes : réaliser 70 % de notre chiffre via notre marque nationale et 30 % avec les MDD, versus 45 % à l’heure actuelle », confie Thierry Molle. Pour développer cette nouvelle gamme, La Bressane a investi 100 000 euros sur son outil de production et souhaite que les desserts représentent 10 % de son activité mi-2016.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter