Marchés

La brosse « presque » à cheveux de Dyson

|

VIDÉO Les ingénieurs Dyson sont-ils tombés sur la tête ? Non, c’est l’inverse : leur tête est tombée sur le tapis. Leurs cheveux, plus précisément. Et c’est cela même qui les a embêtés. Aussi se sont-ils attaqués aux problèmes. Et ont inventé la brosse auto-démêlante de Dyson.

Première étape : Théoriser le problème avec l’effet « bigoudis »

Les brosses habituelles se composent d’un rouleau à picots. Il ramasse cheveux et poils jonchant la surface du sol. Mais au fil du temps, les cheveux s’enroulent autour de la brosse et freinent progressivement sa rotation: "l'effet bigoudis". L’enchevêtrement des poils et des cheveux nuit alors au bon fonctionnement et à la performance de l’appareil.

Deuxième étape : Etablir une solution

Les ingénieurs Dyson ont dû lutter. Après 187 prototypes et 7 brevets déposés, ils ont pu obtenir une turbo brosse équilibrée « qui allie flexibilité, et bonne rigidité des poils », affirme la marque.

Constituée de deux disques à rotation opposée, la brosse auto-démêlante enlève les poils et les cheveux en les entraînant au centre de la brosse. L’aspiration les avale alors dans le collecteur.

Les disques à rotation opposée sont fabriqués en TPU flexible (thermoplastique polyuréthane) et couvrent une grande partie de la semelle.

Troisième étape : Expliquer sa trouvaille

Dyson a réalisé deux vidéos pour communiquer sur son invention.

Un des ingénieurs explique comment elle fonctionne :

 

 

Sur celle-ci, Dyson réalise un essai comparatif :

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message