La campagne pub très esthétique des fruits et légumes moches

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

DIAPORAMA Pour accompagner le supermarché des Mousquetaires de Provins (77), qui a testé pendant deux jours la vente de fruits et légumes non calibrés, l’agence Marcel a créé une campagne publicitaire "pour sublimer les moches".

Comment parler de produits inesthétiques, loin des standards de la grande distribution ? Marie-Sophie Ferté, adhérente Intermarché, s’est longtemps posé la question. Aussi, lorsqu’elle a eu l’idée de commercialiser dans son supermarché de Provins (77) des fruits et légumes moches, avec un décrochage de 30%, elle s’est tournée vers l’agence de communication Marcel: "Nous avions tous les deux la volonté de sublimer les fruits et  légumes moches", souligne Julien Benmoussa, directeur de création chez l’Agence Marcel, " il y a aussi bien sûr un volet sociétal très important dans cette démarche", poursuit-il.

L’agence a crée sept publicités sur fond blanc pour sublimer ces produits difformes. "Notre objectif à moyen terme est de pouvoir nationaliser cette campagne", avance Julien Benmoussa.

La première étape de la campagne, relayée dans la ville de Provins, semble avoir bien fonctionné ; les 1200 kilos de fruits et légumes moches prévus pour l’opération, sur deux jours, ont en effet été écoulés. Une "franche réussite" pour Didier Jégoux, le directeur magasin du supermarché de Provins.

Carnet des décideurs

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA