La carte de la proximité dans les 38 plus grandes villes de France

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Parabellum et Bossman Consultants viennent de publier une étude sur la distribution alimentaire de proximité (magasins de 120m² à moins de 600m²) dans les 38 plus grosses agglomérations françaises, mêlant une approche géomarketing et des études consommateurs.

Parabellum Bossman Consultants

Ces données traduisent la montée en puissance de ce format en France qui représente 1.6 million de m² de surfaces de ventes pour plus de 7000 magasins, avec un effectif moyen de 5 équivalents temps plein par magasins.

Selon les deux cabinets d’étude, la fréquentation de la « proxi » a cru ces deux dernières années, même si les clients n’ont pas le sentiment d’avoir délaissé les grandes surfaces au profit de la proxi : « de leur point de vue, ils ont additionné leur courses en proxi à leurs courses en grande surface ; et dans bien des cas ils sont restés fidèles à leur enseigne en changeant de surface », indiquent les auteurs de l’étude.

Néanmoins, les situations sont très contrastées d’une ville à l’autre. La performance moyenne des ventes aux m2 va de 3558 €/m² à Besançon à 13.106 €/m² à Paris. Preuve que le potentiel dans un certain nombre de villes reste très important.

 

Deux cartographies que LSA.fr reprend ici suffisent à s’en convaincre. La première se penche sur la densité commerciale de la distribution alimentaire de proximité dans les 38 plus grandes villes françaises (lien). Le constat est saisissant avec des superficies commerciales qui vont du simple (Roubaix-Tourcoing) au décuple (Paris avec 69,7 m² pour 1000 hab).

La seconde décline les paniers moyens des grandes surfaces alimentaires dans ces mêmes villes (lien). En croisant les deux cartes, on constate des divergences saisissantes. Ainsi à Nantes, malgré un panier moyen GSA parmi les plus élevés de France, la densité commerciale de la proximité est très faible. Les très nombreux hypers de périphérie de l’agglomération limitent encore le rayonnement des magasins du centre ville qui ne compte 22 magasins de proximité, mais le potentiel de développement de ce format y est très important estiment les auteurs de l’étude.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA