Marchés

La CFA outrée de la décision de Bruxelles, 1.000 éleveurs de volaille menacés

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La Confédération française de l’Aviculture, qui représente les éleveurs de volaille, se dit outrée de la décision du Comité de gestion de la Commission de Bruxelles et de l’Union européenne de diviser par deux les subventions européennes à l’exportation de volailles décidée hier à la surprise générale.

1.000 éleveurs de volailles sont menacés
1.000 éleveurs de volailles sont menacés

«  Cette décision a été prise sous la pression allemande et avec l’abstention de la Grande-Bretagne, sous prétexte que le marché mondial est meilleur et que le prix des céréales baisse, indique un porte-parole de la CFA. Nous sommes outrés, des milliers d’emplois sont menacés, il n’est pas tenu compte du fait que les charges augmentent à cause du prix de l’alimentation animale et de l’énergie. Nous demandons à Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de réagir vite, car 1.000 éleveurs de volailles sont menacés de disparition ».

Les Français particulièrement touchés

Les exportations de volailles représentent quelque 220.000 tonnes. Et de dénoncer que l’Europe cherche à se débarrasser de toute aide à l’exportation, alors que les Etats-Unis et la Chine les renforcent. Quant à l’Allemagne, « son modèle basé sur les bas salaires qui lui permet de gagner des parts de marché » au détriment de la France. Le Comité de gestion se réunit tous les mois et pourrait revenir sur sa décision, estime le porte-parole de la CFA. Les deux entreprises les plus touchées seraient les groupes Doux et Tilly Sabco, basés dans l'Ouest de la France.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA