La CFTC Auchan se désolidarise de FO

|

Le syndicat majoritaire dans le groupe refuse de suivre les actions entamées par Force ouvrière, estimant le moment mal venu et les revendications irréalistes.


Suite aux actions lancées lundi 18 décembre 2006, par le syndicat Force ouvrière du groupe Auchan, le comité national des sections syndicales CFTC, premier syndicat au sein du distributeur, annonce dans un communiqué sa volonté de ne pas s'y associer. « Dans un contexte économique difficile, écrivent ses responsables, nous ne comprenons pas qu'on attende la semaine commerciale la plus importante de l'année pour mettre en avant un cahier de revendications où la surenchère et le mensonge l'ont largement emporté sur le réalisme ».

La CFTC dénonce en filigrane une opération qui serait davantage organisée au profit d'ambitions particulières à l'approche des prochaines élections professionnelles qu'au service du pouvoir d'achat des salariés.

A la direction d'Auchan, on a relevé hier 8 sites touchés par le mouvement, qui aurait mobilisé au total une centaine de salariés. De tous les magasins, dont aucun n'a arrêté d'accueillir les clients, celui de Leers, dans le Nord-Pas-de-Calais, a été le plus concerné.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations