La CGT annonce une journée d'action sur le travail du dimanche le 26 novembre

|
Logo CGT

La décision ce matin de la Cour d'appel de Paris qui autorise l'ouverture de 15 magasins de bricolage en Ile-de-France échauffe les esprits. La CGT n'a pas tardé à répliquer et annonce une journée d'action le 26 novembre pour, entre autres, la protection du repos dominical et contre toutes les autres formes de déreglementation des cycles de travail comme le travail de nuit. Reçu ce matin par le cabinet de Michel Sapin, ministre du Travail, le syndicat a rappelé sa ferme opposition à toute dérèglementation sur le repos dominical. Et de souligner, dans un communiqué, que "la seule réponse des pouvoirs publics a été de renvoyer au rapport commandé à Monsieur Bailly sans jamais se positionner sur la violation de la loi par les enseignes de bricolage".

"La fédération a d'ores et déjà prévu de réunir les structures CGT d'Ile-de-France pour faire un état des lieux des nombreuses zones commerciales où la réglementation n'est pas appliquée et mettre en oeuvre des procédures judiciaires pour faire respecter la loi". Le feuilleton n'est pas fini.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres