La CGT ne fera pas de concessions sur le travail dominical

|

Dans un communiqué, le syndicat réagit à l'article paru dans les Echos hier annonçant une volonté du gouvernement d'assouplir l'ouverture des commerces le dimanche. "Ce gouvernement envisagerait de s'attaquer aux dérogations des cinq dimanches (dont disposent les maires) pour les faire passer à dix ou plus. Pourtant, depuis la loi Maillé, il a été largement démontré que les arguments économiques et sociaux prétextes à ces déréglementations ne servent en rien de levier à la relance économique". Et de conclure : "c'est par l'augmentation des salaires notamment que la consommation sera relancée". La CGT annonce son ralliement à la manifestation prévue le 4 mars par les organisations syndicales européennes du commerce.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter