La cible des seniors: une opportunité à saisir pour les distributeurs et les industriels

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L'augmentation des personnes âgées de plus de 65 ans, à fort pouvoir d'achat, est une opportunité pour les distributeurs et les marques. Pourtant, aujourd'hui, les réponses aux besoins de cette cible ne sont pas optimales.

Selon une enquête Nielsen menée auprès de 30 000 personnes dans 60 pays du 14 août au 6 septembre 2013, 51 % affirment ne pas voir de publicités qui s'adressent à un public plus âgé et 43 % ont du mal à trouver des emballages faciles à ouvrir. Plus de 4 personnes sur 10 ne trouvent pas d'aliments qui répondent à des régimes alimentaires particuliers ou des portions individuelles. « Ces résultats tirent la sonnette d'alarme pour les fabricants, distributeurs et services marketing. Les personnes de plus de 65 ans sont déjà plus nombreuses que les enfants de moins de 14 ans dans de nombreux pays développés comme au Japon, en Allemagne ou en Italie », explique Todd Hale, vice-président consumer & shopper insights chez Nielsen. En effet, alors que cette population augmente, leur pouvoir d'achat progresse également et ils sont nombreux à avoir du temps pour consommer et faire les boutiques. Pourtant, l'étude révèle que pour une personne sur trois, les magasins n'offrent pas de rayons dédiés aux produits pour les seniors, ne disposent pas d'accès pour les handicapés ni d'assistance pour porter les sacs.

Des différences selon les pays

Pourtant, en fonction des pays du Globe, certains s'adaptent mieux pour répondre aux besoins des seniors. L'Asie-Pacifique et le Moyen-Orient/Afrique arrivent en tête de classement. 54 % des sondés des deux continents estiment que les emballages sont faciles à ouvrir et environ 30 % que les rayons sont facilement atteignables.

En Amérique du Nord, 53 % des répondants trouvent que les informations nutritionnelles sont clairement étiquetées sur les emballages, que le point de vente offre des chariots électroniques (36 %) et des options de livraisons en ligne (34 %).

A l'inverse, plus de la moitié des européens et latino-américains disent qu'ils ont du mal à trouver des produits faciles à lire et clairement étiquetés. Les Français se situent dans la moyenne européenne. 38 % des Français (45 % des européens) estiment que les magasins dans lesquels ils font leurs courses ne sont pas équipés de rayons spécifiques pour les seniors. Pourtant, « les améliorations telles que l'utilisation de polices grandes sur les étiquettes, la mise en place d'un service accueillant et des produits plus accessibles peuvent être des atouts pour fidéliser la clientèle », ajoute Todd Hale.

Force du e-commerce

Plus d'un tiers des personnes interrogées commandent déjà des produits par internet et plus de la moitié déclare être prêt à essayer ce service si il est disponible. « Avec l'utilisation croissante d'internet, les services marketing doivent s'assurer qu'ils sont connectés avec les seniors », commente Todd Hale.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA