Equipmag 2014

La CNIL enterre-t-elle la géolocalisation en magasin ?

|

En fixant des limites aux enseignes qui suivent les clients dans leurs magasins grâce aux identifiants des smartphones, la CNIL ne met-elle pas fin à toutes les expériences menées par les distributeurs pour améliorer le service client et faire croître leur chiffre d’affaires ?

Les smartphones ne pourront plus servir de balise pour tracer les clients à l'intérieur du magasin sans en avertir les propriétaires.
Les smartphones ne pourront plus servir de balise pour tracer les clients à l'intérieur du magasin sans en avertir les propriétaires.

Fin de la récrée. La CNIL met un terme aux doux rêveurs qui promettaient aux enseignes un parcours client totalement tracé en magasin. Les enseignes qui installent le dispositif wi-fi permettant ce traçage doivent désormais se déclarer auprès de la commission et informer les personnes de leurs droits.

La CNIL avance notamment deux mesures pour garantir la vie privée des personnes qui se rendent dans les magasins :

- Les données émises par le téléphone portable doivent être supprimées lorsque son porteur sort du magasin;

- L'algorithme d'anonymisation utilisé doit assurer un fort taux de collision, c'est-à-dire qu'un identifiant en base doit correspondre à de nombreuses personnes. L'utilisation d'un tel algorithme permet notamment d'estimer les taux de retour des personnes dans un magasin avec un taux d'erreur non préjudiciable pour le commerçant tout en permettant d'assurer le respect de la vie privée de ses clients.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message