La collecte de lait en recul à cause du temps

|

La collecte de lait a reculé en mars, la France n'atteignant pas son quota de production sur la campagne 2012-2013 en raison de mauvaises conditions météo qui se sont poursuivies en avril, a indiqué mercredi Agreste, le service statistiques du ministère de l'Agriculture.

La collecte de lait a reculé de 4% en mars par rapport à mars 2012, notamment après un épisode neigeux exceptionnel dans le nord-ouest, et est attendue en repli de 6% en avril, selon une estimation d'Agreste.

"A cette période de l'année où habituellement la collecte atteint son pic de production, elle est fortement perturbée par les conditions climatiques très défavorables", explique-t-il.

Sur la dernière quinzaine d'avril, "un retournement de situation" s'est néanmoins amorcé dans certaines régions grâce à des conditions climatiques plus clémentes qui ont "stimulé la pousse de l'herbe et permis aux éleveurs de mettre leurs animaux en pâturage".

Au final, sur la campagne 2012-2013 achevée en mars, la collecte est en baisse de 2,3%, la France n'atteignant pas son quota de production avec un déficit de collecte de la matière grasse de 1,5 million de tonnes, soit une sous-réalisation estimée à 5,7% par rapport au quota fixé.

En Europe, le Royaume-Uni aussi n'aurait pas atteint ses quotas, l'Allemagne l'atteignant tandis qu'au Danemark, le quota serait dépassé.

Dans l'Hexagone, par effet de ricochet, la production des principaux produits laitiers s'affiche aussi en repli sur le premier trimestre 2013 et les industriels puisent dans les stocks pour faire face à la demande.

Sur les trois premiers mois de l'année, la fabrication de matières grasses (beurre) recule de 10,9%, la poudre de lait de 13,7% et les yaourts, desserts ou laits conditionnés d'environ 2%.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message