La Compagnie des Petits : la centralisation au service des magasins

L'enseigne de prêt-à-porter pour enfants équipe sa centrale d'une solution de gestion intégrée. Objectif : aider succursalistes et franchisés à gérer leur assortiment le plus finement possible.

«Lorsque nous avons décidé de moderniser notre système d'information, nous avons recherché une solution intégrée capable de répondre aux besoins spécifiques de l'ensemble de nos magasins, succursalistes ou franchisés », explique Jean-Baptiste Tchiboukjian, directeur commercial et développement de La Compagnie des Petits. Le but de l'opération est de permettre à l'enseigne de prêt-à-porter pour enfants (120 unités et un chiffre d'affaires de 205 millions de francs, soit 31,25 millions d'euros) d'accompagner sa croissance (+ 10 % par an). Avec, pour impératif, d'opérer ce changement dans la continuité.

L'application ne devait pas obliger les points de vente à revoir leur installation et leur mode de fonctionnement. En effet, depuis 1995, l'enseigne dispose de la solution Fashion de la société Timeless, bien adaptée à la problématique d'un distributeur de prêt-à-porter, et il n'était pas question de tout remettre en cause. D'où la décision d'adopter la dernière application de Timeless, Colombus, qui se caractérise par la puissance de simulation, la rapidité et la modularité d'un système ouvert et évolutif.

Des réassorts à la carte

Autre intérêt : celui de s'adapter au logiciel TPV5, déjà opérationnel dans tous les points de vente de La Compagnie des Petits. Dans un premier temps, l'application va être installée dès l'automne sur le site central de l'enseigne, près de Marseille. Ses principaux utilisateurs, les services marketing, achats et financier vont exploiter les informations recueillies dans les magasins à partir du logiciel TPV5 interfacé avec l'application Colombus.

Le suivi quotidien de la totalité des données liées à la vente permettra ainsi d'effectuer des statistiques sur les périodes de forte activité et d'analyser précisément chaque produit en fonction de la taille et de la couleur, grâce au générateur d'états du module Distribution de Colombus. On pourra ainsi élaborer des projections pour les futures collections en fonction de l'historique réalisé. Surtout, le logiciel permet de conduire une politique de réassorts beaucoup plus fine, magasin par magasin. En effet, « les habitudes de consommation ne sont pas tout à fait les mêmes à Calais ou à Toulon », souligne Jean-Baptiste Tchiboukjian. En termes d'organisation, le réassort automatique est imposé aux succursales. Pour les magasins franchisés, Colombus propose un réapprovisionnement, qui ne sera effectué qu'après validation.

Prochaine étape : l'intranet

Autre point fort du système, les services commerciaux ont désormais la possibilité de mesurer les ventes réalisées par vendeur et par magasin. Ainsi, ils pourront davantage favoriser l'émulation des équipes, en organisant des challenges intermagasins.

L'application s'enrichira prochainement du module Colombus Grand Import, qui quantifiera les délais de livraison, du chargement des marchandises jusqu'à la réception dans les points de vente. Au lieu de naviguer à vue, l'enseigne pourra suivre ses coûts de transports d'un bout à l'autre de la chaîne et les répercuter au plus juste sur le prix de revient du produit. La prochaine étape sera la mise en place d'un intranet, lorsque tous les magasins de la chaîne seront prêts à en accepter l'investissement
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1690

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message