La consommation de vin bio en pleine croissance

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

PUBLI-RÉDACTIONNEL La consommation de vin bio n’est plus anecdotique en Europe. 34,9 % des sondés (français, allemands, britanniques et suédois) boivent du vin bio, régulièrement ou de temps en temps. Le taux grimpe même à 51,2 % en Suède et à 35,8 % en France. Dans ce dernier pays, le taux de notoriété des vins bio atteint 74,6 %.

Menée dans quatre pays, la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni et la Suède, l’étude Sudvinbio/Ipsos* 2015 confirme l’intérêt pour le vin : 69,3 % des personnes interrogées se disent amatrices, 31,3 % en boivent au moins une fois par semaine.

Dans cette consommation, celle du vin bio n’est plus anecdotique. 34,9 % des sondés ont déjà eu l’occasion d’en boire et il s’agit, de plus, d’une pratique qui touche un public plus féminin... et plus jeune, ce qui laisse présager une montée en puissance grâce à ces nouvelles catégories de consommateurs.

Pour Patrick Guiraud, président du Salon Millésime Bio organisé par Sudvinbio, « cette étude conforte les résultats que nous avions pour la France, avec une sur-représentation des jeunes et des femmes partout en Europe, car il s’agit de deux catégories qui se caractérisent par leur sensibilité accrue aux enjeux environnementaux et aux questions de traçabilité. Et comme, par définition, le marché de demain, c’est les jeunes, c’est plutôt rassurant. »

Un consommateur plus jeune

Partout en Europe, les seniors consomment plus de vin que les jeunes. Mais un jeune consommateur aura plus tendance à choisir du bio qu’un senior. En France, les moins de 35 ans représentent 15 % des consommateurs de vin mais 21 % des consommateurs de vin bio. Une tendance que l’on retrouve en Allemagne, au Royaume-Uni et en Suède.

Un consommateur plus attentif à l’environnement

Les motivations des consommateurs réguliers de vin bio diffèrent selon les pays. En France, c’est le critère de la dééfense de l’environnement qui arrive en tête (77%) quand il n’est que troisième en Allemagne et quatrième au Royaume-Uni.

Millésime Bio, un salon unique porté par le dynamisme des vins biologiques

Pour satisfaire la demande croissante des consommateurs qui est de plus en plus importante, le salon mondial Millésime Bio, qui se déroulera du 25 au 27 janvier 2016 à Montpellier permettra aux professionnels (acheteurs, grossistes, importateurs) de rencontrer quelque 900 producteurs de vins issus de 15 pays. Un rendez-vous de début d’année devenu incontournable dans la filière.

 

* Méthodologie : étude menée du 7 au 21 juillet 2015 par Ipsos à la demande de Sudvinbio. Echantillon : 4 015 personnes de plus de 18 ans (1 000 pour l’Allemagne, 1 007 pour la France, 1 004 pour le Royaume-Uni et 1 004 pour la Suède) constituant un échantillon représentatif des populations concernées.

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA