Marchés

La coopérative Laïta prépare la fin des quotas laitiers

|

Connue pour sa marque Paysan Breton mais également fabricant de MDD, la coopérative laitière Laïta, mise la qualité de son lait pour valoriser sa production à la fin des quotas laitiers prévus pour 2015.

Pour son 45ème anniversaire, la coopérative laitière Laïta se fait comme cadeau de préparer la fin des quotas laitiers. Avec plus de 3 750 exploitations et 7 000 producteurs laitiers répartis sur la Bretagne et les Pays de la Loire, la coopérative, qui réalise un chiffre d'affaires de 1,1 milliard d'euros en 2013 (15% pour la marque Paysan Breton), mise désormais sur la valorisation de son lait et non sur l'accroissement des volumes à tout prix.

Valoriser le lait

"Aujourd'hui, nous rentrons dans une logique de performance économique et de rentabilité. Le concept évolue et il faut continuer de valoriser le lait de nos producteurs", confie Dominique Chargé, président de Laïta et président de la Fédération Nationale des Coopératives Laitières (FNCL). Objectif : donner des perspectives aux éleveurs quant à leur possibilité de développement et la construction de leur projet individuels, sans pour autant négliger l'accompagnement des prochaines générations. Pour préparer cette "révolution", des groupes de travail ont été organisés auprès de 1 100 éleveurs adhérents pour informer les producteurs des changements qui vont avoir lieu. La marque phare de la coopérative, Paysan Breton, est une vitrine crédible et visible sur le territoire national mais également à l'export. Des débouchés qu'il ne faut pas négliger.

Diversification sur la crème fraîche et les fromages fouettés

Ainsi, si Paysan Breton est connue pour son activité de beurre (leader sur le marché des moulées), la marque a commencé un processus de diversification avec la crème fraîche et ses fromages fouettés Madame Loïk. "Nous continuons notre extension mais pas à pas, à notre vitesse", explique Marie-Paule Pouliquen, directrice marketing et développement des marques Laïta. Déjà, Paysan Breton exporte au delà de ses frontières avec une présence en Asie, au Moyen-Orient, en Afrique et en Russie. Récemment, elle a lancé sa gamme de fromage Madame Loïk aux Etats-Unis. De bons relais de croissance pour gérer l'après quota.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter